Blog

Les exigences de la location de longue durée

21-10-2016

L'un des plus gros problèmes de l'étudiant d’aujourd’hui, surtout s'il veut étudier dans un autre pays, est la recherche d'un logement.

 

Malheureusement, peu d'universités françaises proposent des chambres en résidence étudiante, et même si elles en proposent, il y a des limites d'accueil et, par conséquent, beaucoup d'étudiants doivent louer un appartement, un studio ou une chambre par leurs propres moyens.

Faire cela à distance est objectivement difficile : il est dur d'apprécier l'état réel du logement, de l'immeuble, son prix et la qualité du quartier !

Malgré tout, faire le bon choix n'est pas le principal défi… Le vrai défi ce sont les formalités administratives, auxquels on ne pense pas forcément quand on est en train de chercher un logement et qui pourtant représentent souvent une barrière infranchissable pour les étrangers… et, bien souvent, tout le temps qu'ils auront passé pour trouver un logement aura été dépensé en vain.

Il existe en France un système complexe en vertu duquel le futur locataire doit prouver ses capacités financières et produire des documents les garantissant. Cela inclut :

 

  • Caution financières. Selon cette procédure, un citoyen français ayant des revenus au moins trois fois supérieurs au loyer mensuel devient votre garant. Si pour une raison ou pour une autre vous arrêtez de payer votre loyer, il couvre totalement les frais de votre séjour ;
  • Une garantie bancaire. C'est la seconde façon de prouver ses ressources, elle est émise par une banque. Dans ce schéma vous ouvrez un compte bancaire en France et vous le provisionnez d'un montant égal à la location annuelle du logement. Puis, pendant un an, vous n'avez pas le droit de toucher à cette somme et continuez à payer un loyer ;
  • Une avance de loyer. Dans ce schéma, une somme équivalente à un an de loyer est placée sur un compte en banque et une partie en est déduite chaque mois. Si vous souhaitez quitter le logement et mettre fin au contrat vous avez l'obligation d'en informer le propriétaire un mois avant (ou plus selon les termes du contrat de location) et la somme restante vous sera retournée.

 

Ces exigences sont assez embêtantes. Néanmoins, grâce aux relations de confiance que nous avons su tisser, Quartier Latin vous offre la possibilité de louer plus facilement un logement. Les propriétaires avec lesquels nous travaillons ont conscience des difficultés des étudiants étrangers et sont plus conciliants qu'à l'accoutumée. Il en va de même pour les résidences étudiantes privées avec lesquelles nous collaborons.

Il ne faut pas oublier que les étudiants et d'autres catégories de citoyens ont le droit de demander une aide au logement, nommée APL, auprès de l'organisme CAF (Caisse d'allocations familiales).

 

LISEZ AUSSI

La carte des bises

Carte des bises : combien de fois s'embrasse-t-on lors d'une rencontre ?

Paris à petits prix

Paris quand on n’a pas beaucoup d’argent : comment se divertir dans la capitale française pour pas cher voire gratuitement ?

Commentaires:

FAIRE UNE DEMANDE